Jean-Luc PERRON

Vice-président du Centre Yunus Paris

Fondateur ; Fondation Grameen Crédit Agricole


Le Centre Yunus Paris a été créé fin 2017 à l’initiative du Professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006. C'est un lieu de ressources et d'informations permanent sur le Social Business en France.

Partager les messages du Pf. Yunus : principe d’un monde à trois “0” : Zéro pauvreté, Zéro chômage, Zéro émission nette de carbone.Pf.

Comment est née la Fondation Grameen ?

Après avoir travaillé au ministère de l’Agriculture, j’ai occupé le poste de conseiller de différents ministres avant d’accepter un détachement auprès de la maison mère du Crédit Agricole. C’est en tant que conseiller du directeur général, Georges Pauget, peu après avoir rejoint le groupe, que j’ai eu l’occasion de proposer un projet en faveur du soutien d’initiatives entrepreneuriales basées sur le micro-crédit dans les pays en développement. Ensemble, nous avons tout d’abord passé cinq jours au Bangladesh sans photographe, ni journaliste, dans le cadre d’un voyage assez confidentiel dont le but unique était de prendre connaissance, de nos propres yeux, de la situation sur place. Cette première visite nous a permis de présenter et d’évaluer la pertinence de notre idée de création d’une structure spéciale en soutien au développement de la microfinance dans ces environnements délaissés. De retour à Paris, nous avons mis en œuvre ce principe en préfigurant les contours de la structure qui porterait cette mission de micro-crédit au sein du Crédit Agricole SA, qui l’a rapidement approuvée. Quelque six mois plus tard, le 18 février 2008, les dirigeants du Crédit Agricole S.A. ainsi que les Directeurs des caisses régionales, accueillaient à Paris le professeur Yunus lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion de l’annonce du lancement de la Fondation Grameen Crédit Agricole. Grameen signifie village en bangladais. L’approche de La Grameen Bank, que nous pourrions traduire comme la banque des villages se fonde sur le micro-crédit, et poursuit les objectifs d’inclusion, de lutte et d’éradication de la pauvreté par le biais de la microfinance, selon la vision développée par le Professeur Yunus. C’est dans ce cadre que le Crédit Agricole a souhaité s’associer à ce projet au travers d’une fondation sans but lucratif, sans but commercial ni ambition d’explorer de nouveaux marchés, mais bien avec pour unique objectif d’apporter des solutions de financement à moyen et long terme à des institutions locales de micro-crédit installées dans les pays les plus pauvres.

Votre rôle au Yunus Center ?

je gère depuis dix-huit ans le Centre Yunus Paris, association loi 1901, chargée de diffuser la vision et partager les messages du professeur Yunus, qui s’articulent autour du principe d’un monde à trois “0” : Zéro pauvreté, Zéro chômage, Zéro émission nette de carbone.

Et actuellement, avec la Chaire ETI ?

J’ai eu l’occasion récemment de rencontrer les étudiants de l’école de commerce de Toulouse et même si ce n’est pas exactement ce dispositif qui sera mené à terme dans le cadre de l’IAE, cela pourra vous éclairer sur la démarche que nous menons actuellement avec Didier Chabaud, Directeur de la Chaire ETI Sur place, nous avons monté une session de quinze jours, première étape que nous nommons Sézanne, avec une trentaine d’étudiants de l’école. Les étudiants, répartis en quatre groupes, doivent remplir une mission concrète en collaboration avec un client. Dans ce contexte, ils ont travaillé à élaborer un modèle économique, financier et institutionnel pour faire des vaccins anti-covid un bien public mondial. Cette collaboration fait d’ailleurs écho à l’appel cosigné par vingt-quatre prix Nobel pour faire des vaccins et traitements un bien public mondial, accessible à tous, transparent et équitable. Comme vous le voyez à travers cet exemple, nous favorisons l’émergence d’un ensemble de micro-initiatives que nous amenons à converger progressivement, plutôt que de promouvoir ponctuellement une vision générique. De cette manière, l’action de chacun, à son échelle, constitue autant de maillons d’une chaîne, pouvant porter cette parole à un niveau concret. .

img-profil

Juliette Fevre

Chargée de mission, reporter territorial

img-profil

Camille Henrion, Clus’Ter Jura

Doctorante à l’IAE Paris Sorbonne Business School

keyboard_arrow_up